28.11.12

Ravioles aux aperges vertes

Comme vous le savez, j'ai moi aussi craqué pour cette mode des box et me suis inscrite chez Gastronomiz (je vous en parle ici).

Les box c'est Noël avant l'heure ou notre anniversaire tous les mois sans les années en plus et les cheveux gris !

Quelques jours après avoir reçu my first box, je réfléchissais à comment j'allais pouvoir utiliser mes petits produits. Celui qui me perturbait le plus était le pot de purée d'asperges vertes. Je mange des asperges de temps en temps mais je n'en raffole pas. Et M, encore moins ! En plus, il n'aime pas trop quand il y a du changement surtout dans mes petits plats !

Et là, paf, illumination ! Vous avez pu apprendre ici, d'où venait l'origine du mot "scarolle".
Et là, re-paf, je me dis que ravioles + purée d'asperges vertes ça peut être pas mal.
Et là, re-re-paf, direction la cuisine ! Moi et mes deux mains travaillant comme des acharnées pour la préparation de la pâte à ravioles !

La voici, la voilà !

Avant toute chose je tiens à préciser que tout a été réalisé sans trucage ! (J'ai eu mal aux mains le lendemain !) Je n'ai pas de robot-mixeur-de-la-mort-qui-tue et je n'ai pas non plus de laminoir à pâtes pour la préparation de pâtes homemade. Mes "mimines" ont donc fait le boulot et le rouleau à patisserie a fait le reste. On notera qu'avec un laminoir, le résultat doit être 10 fois mieux ! Mes petits muscles ne sont pas assez costauds pour faire une pâte fine, très fine, et méga fine...ceci dit c'était quand même réussi !

Passons aux choses sérieuses !





Pour l'équivalent d'une dizaine de ravioles, il vous faut : 100g de farine, 1 oeuf, 2 petites c. à c. d'huile d'olive et 1 c. à s. rase de lait, de la farine à mettre sur son plan de travail, un tablier pour éviter d'en avoir partout, et encore de la farine pour pas que la pâte ne colle.

Première étape : Réalisation de la pâte à ravioles.
Mélanger dans un bol, l'oeuf, l'huile et le lait.
Faire un puit avec la farine sur son plan de travail et y verser la préparation du bol.
Vous pouvez commencer par mélanger le tout avec une fourchette (pour éviter que ce ne soit trop désagréable et collant sur ses mains) et ensuite finir le travail à l'aide de ses 10 petits doigts.
Malaxer, malaxer, malaxer...pendant 5 bonnes minutes. Quand la boule de pâte colle un peu ne pas hésiter à ajouter un peu de farine. Elle ne doit pas coller. (Non, non & non !)
Former une boule, et la couvrir d'un film plastique puis la mettre au réfrigérateur pendant 20 minutes
minimum.


Deuxième étape : Affiner la pâte au max !
Moi j'ai séparé ma boule en petites, en jouant avec un peu de farine pour qu'elle ne colle pas ni sur mes mains, ni sur le rouleau, et on appuie de toutes ses forces (!!) sur notre rouleau.
Plus la pâte est fine mieux c'est ! Faire de même avec le reste.


Troisième étape : Fourrer les ravioles.
J'ai là, la chance d'être équipée de mon super-truc-pour-raviolis-de-Tupperware-qui-sert-aussi-à-réaliser-des-chaussons. (celui-là)
On y étale la pâte, une petite cuillère de notre mélange d'asperges vertes, et j'ai ajouté un petit carré de mozzarella dans chaque raviole. Et hop, le tour est joué !
Réserver les ravioles toutes prêtes sur un plateau enfariné, et les faire cuire dans de l'eau salée bouillante, au dernier moment, et pendant quelques minutes. On dit que l'orsqu'elles remontent à la surface elles sont cuites. Jusqu'à maintenant ça a marché !


Quatrième étape : L'accompagnement.
Je les ai servies dans une mini cocotte, avec quelques lardons et oignons
revenus à la poêle, avec une petite salade verte.


 


ravioles, asperges, vertes

6 commentaires:

  1. wwwaaaouuu! géniale la présentation!J'ai un ptit creux maintenant..jmangerais bien des petites scarolles-ravioles! bisou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hihi ! merci sister ! les meilleures c'était celles du nouvel an ! jeje

      Supprimer
  2. Miam! il me faut aussi le machin qui fait les ravioles !

    RépondreSupprimer
  3. bravo très jolie réalisation ! sa a du être un délice :)

    RépondreSupprimer
  4. Hey, merci Jenny ! j'avoue que ce n'était pas mauvais :)

    RépondreSupprimer